Merci d'installer le plug-in Flash

Get Adobe Flash player

Vie de la famille, éducation et solidarité

Dispositif saisonnier "vague de froid"

Mise en place d’un registre nominatif communal pour les personnes âgées fragiles et vulnérables

Dans le cadre du plan national « vague de froid », la commune de Muret met en place un registre nominatif des personnes âgées et des personnes handicapées qui en font la demande. Ce dernier permet, en cas de froid extrême, de favoriser l’intervention des services sociaux et sanitaires.

L’inscription est possible du 1er novembre au 31 mars, auprès du CCAS de MURET par téléphone au 05 61 51 90 50 (un formulaire est envoyé à domicile).

Seront demandés notamment les coordonnées de la personne, celles du médecin traitant, d’un proche (famille, ami, voisin, etc.), des services intervenant à domicile (infirmière, aide à domicile, etc.), lesquels pourront être sollicités en cas de déclenchement du dispositif d’assistance aux personnes.

Toutes les personnes fragiles et isolées sont encouragées à se faire recenser et plus généralement les Muretains sont appelés à signaler auprès du CCAS toute personne isolée et susceptible d’être affectée par une vague de froid extrême.

 

Grand froid prolongé ou neige: quelques précautions à prendre !

 

  • Restez chez vous le plus possible et pensez à faire ou faire faire vos courses pour une longue période ou sollicitez de l’aide auprès de votre entourage ou d’une aide à domicile.
  • Pensez à vérifier que vous avez vos médicaments pour une durée suffisante.
  • Donnez régulièrement de vos nouvelles à quelqu’un de votre entourage.
  • Mangez copieusement.
  • Limitez les efforts physiques : le froid demande des efforts supplémentaires à notre corps, et notamment à notre cœur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement. Ainsi, en période de grand froid, mieux vaut limiter les efforts physiques même lorsque l’on est en bonne santé.
  • Malgré les idées reçues, la consommation d’alcool ne réchauffe pas. Au contraire, cela peut s’avérer dangereux et il faut éviter d’en consommer car l’engourdissement fait disparaître les signaux d’alerte du froid et on ne pense pas à se protéger.
  • Chauffez votre logement pour que la température ne descende pas en dessous de 19°C.
  • Evitez de vous reposer très près du chauffage.
  • Ne surchauffez pas votre logement, chauffez normalement en vous assurant de sa bonne ventilation pour éviter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone.
  • Chaque hiver, faites systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduites de fumée par un professionnel qualifié.
  • Tous les jours, aérez au moins 10mn, maintenez les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et n’obstruez jamais les entrées et sorties d’air.
  • Respectez les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu, n’utilisezpas pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, barbecue, brasero, etc.

Attention, en présence d’un appareil à combustion, maux de têtes, nausées, vomissements, sont les symptômes qui doivent alerter. Si ces symptômes sont observés chez plusieurs personnes dans une même pièce ou qu’ils disparaissent hors de cette pièce, cela peut être une intoxication au monoxyde de carbone. Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer les lieux et d’appeler les urgences en composant le 15 ou le 112.