fbpx

Des nichoirs dans ma ville

mairie de muret actualites symbiosphere campagne d observation des nichoirsLe confinement a montré combien la nature est capable de reprendre ses droits et combien les animaux, surtout, aiment reprendre leur place. En témoignent les nombreuses photos d'animaux sauvages observés dans des lieux inhabituels et dans les villes en particulier.
Une preuve supplémentaire que la préservation de la biodiversité doit rester une priorité fondamentale.

Le Muretain Agglo, déjà investi depuis de nombreuses années dans ce domaine, a lancé à l'échelle des 26 communes du territoire un plan d'installation de 200 nichoirs début 2019 (sur cette photo, celui des allées Niel le 21 avril).
Ces actions menées en partenariat avec Symbiosphère se poursuivent cette année pour aller au plus près des habitants et notamment des enfants.
Aussi, un volet pédagogique mené dans de nombreuses communes a permis de faire réaliser des nichoirs à quelques enfants et permettra dès la rentrée de septembre de prolonger cette initiative.

Sur la commune de Muret, plusieurs nichoirs ont été installés 

Depuis le début du mois d'avril a commencé la campagne d'observation des nichoirs et de leur peuplement, campagne qui confirme les éléments de réappropriation de certains lieux par les oiseaux. À l'approche de l'été et de ses problématiques environnementales (arrivée des moustiques par exemple), il est intéressant de faire un point sur ces actions et de vous donner quelques clés pour fabriquer vous-même un nichoir.

mairie de muret actualites symbiosphere campagne d observation des nichoirs estantensEstantens
Photos des 4 et 14 avril : quelle évolution pour les poussins !

D'autres nichoirs sont installés dans Muret :
sur les allées Niel,
boulevard de Peyramont,
dans le parc Clément Ader,
avenue d'Europe,
au four de Louge.

Les données recueilles sont envoyées hebdomadairement aux chercheurs de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier et de la Station d'Ecologie Théorique et Expérimentale de Moulis (CNRS) qui étudient, en autre, la santé et le devenir des populations de mésanges en zone urbaine.

Suivre la camapgne sur le territoire

moi aussi je fabrique un nichoir !

Votre jardin ou votre balcon peut accueillir quelques oiseaux. Pour cela il suffit de leur fournir un abri où il est possible de faire son nid et de manger. Fabriquer un nichoir n’a rien de compliqué mais avant de vous lancer, il faudra respecter quelques règles. Et oui nos petits compagnons peuvent se montrer exigeant !

  • Le diamètre du trou d’envol peut varier selon l’espèce d’oiseau : pour les Mésanges bleues, les Mésanges noires et les Mésanges nonnettes, un diamètre de 25 mm conviendra, pour la Mésange charbonnière, le Moineau friquet et le Goubemouche noir, le diamètre du trou sera de 28 mm, pour le Moineau domestique et la Sitelle torchepot, le trou atteindra 32 mm, l’Etourneau sansonnet préférera un trou de 45 mm.

  • Choisir les bons matériaux dans la mesure du possible. Le nichoir doit être solide donc fabriqué avec des planches d’au moins 15 à 18 mm d’épaisseur. Il faut privilégier les bois non traités, avec le temps ils prendront une teinte plus terne qui contribuera à son camouflage dans l’environnement. Un bois résistants à l’humidité est préférable, comme: le sapin, le mélèze ou encore le chêne. Son implantation sera légèrement penchée vers l’avant ce qui facilitera l’écoulement des eaux de pluie et réduira les risques d’humidité. Petite astuce : il est possible de percer un petit trou d’évacuation au niveau du plancher. Assurez-vous de bien joindre les planches entre elles lors de la fabrication, cela permettra de garder l’intérieur bien au sec.

  • Pour que les oiseaux puissent s’accrocher aux parois, il ne faudra pas raboter le bois à l’intérieur.

  • Le nichoir doit être correctement fixé et bien stable. Si vous fixez le nichoir à un arbre, attention à ne pas le blesser : n’utilisez pas de clous qui pourraient rouiller, privilégier un cordon autour de l’arbre avec une mousse de protection.

  • Il faudra respecter des distances entre deux nichoirs allant de 20 m pour les Mésanges à 70 m pour les Rougequeues. Mais pour les espèces granivores et insectivores, les nichoirs peuvent être installés plus prés les uns des autres.

  • Choisir un endroit abrité des intempéries, notamment des vents dominants, et au calme. Plus le nichoir sera éloigné des routes ou des chemins fréquentés, plus il sera susceptible d’accueillir des oiseaux. L’orientation idéale est Est, Sud-Est. Idéalement, le nichoir ne doit pas être au soleil l’été mais l’hiver.

  • Ne pas disposer de garniture au fond du nichoir. Les oiseaux s’en chargeront très bien.

  • Attention aux prédateurs. Pour protéger nos petits compagnons dans leur abri, il est possible de placer un grillage à grosses mailles autour du nichoir ; mais aussi de planter un joli rosier ou de déposez des branches d’épineux à la base du tronc ou du poteau. Placez le nichoir à 2 m de hauteur minimum. Une plaque métallique peut être installée autour du trou d’entrée. Elle empêchera que ce dernier ne soit agrandi par des écureuils, des fouines ou des martres. Pour que les chats ne viennent pas nuire aux oiseaux et à leurs oisillons, en rentrant leur pattes par le trou, le fond du nid doit être minimum à 13 cm du fond

  • Le nichoir peut-être installé au cours de l’automne ou en début de l’hiver. Cette période est propice au repérage et à emménagement pour élever les petits. Mais il est possible d’installer des nichoirs toute l’année, y compris en avril, mai ou juin. Il faudra patienter jusqu’à l’automne pour que le nichoir soit occupé. Toutefois, le bois aura le temps de prendre une couleur plus naturelle et nécessaire à l’accueil d’une famille.

  • Votre nichoir devra être accessible car il faudra le nettoyer à la fin de la saison de nidification (octobre). Un couvercle amovible facilitera la tâche. Un petit nettoyage à l’eau sera suffisant. Bien le faire sécher. Quelques gouttes d’huiles essentielles de thym élimineront les parasites nuisibles aux oiseaux. Ce nettoyage sera aussi l’occasion de vérifier que votre nichoir est toujours aussi bien fixé et solide.

Concernant les balcons, les oiseaux auront moins de crainte à fréquenter un balcon végétalisé et ensoleillé une grande partie de la journée. Les oiseaux surmontent leur peur de l’humain surtout en hiver. La faim leur impose d’étendre leur zone de chasse à la recherche de nourriture. Il faudra donc en premier lieu préparer votre balcon en installant des mangeoires l’hiver et en disposant de la végétation au printemps. Une petite réserve d’eau entretenue et renouvelée chaque jour d’été sera appréciée des petits invités. Une fois votre balcon repéré et sécurisé, les oiseaux n’hésiteront plus à venir s’installer et donc, à aménager dans votre nichoir.

Vous pouvez dès à présent semer un mélange « spécial oiseaux du ciel » ou « spécial insectes » permettant une floraison successive toute la saison. Les balcons qui manquent de place peuvent accueillir des plantes grimpantes comme la clématite au soleil ou le lierre à mi-ombre.

mairie de muret nichoir boite aux lettres ornithomediaUne fois ces règles en tête, vous pouvez passer à la construction de votre nichoir. Voici une méthode facile pour un nichoir adapté à diverses espèces (Source : ornithomedia.com) :

- un fond : 136 X 136 mm
- 2 parois : 136 X 200-230 mm (trapèzes)
- un toit : 140 X 140 mm
- une face arrière : 136 X sur 230 mm
- une face avant : 136 X 200 mm. Le trou d’envol sera situé à 150 mm minimum au-dessus du plancher. Son diamètre variera selon les espèces.

Nos jardins et nos parcs deviennent de plus en plus inhospitaliers pour nos petits compagnons (pollution, bruits, fréquentation, bâtiments modernes de moins en moins favorables à l’accueil des oiseaux,..). L’installation de nichoirs facilitent leur vie quotidienne. Ce geste reste fort utile, pour la protection des volatiles.

La dernière étape sera donc de convaincre votre entourage d’installer aussi un abri.

Ville de Muret

Mairie de Muret
Hôtel de Ville
27 Rue Castelvielh 
31600 Muret

telephone

Accueil Hôtel de Ville

05 61 51 95 95

Autres services